LAURENT GBAGBO ET BLÉ GOUDÉ LIBRES D’ALLER OÙ ILS VEULENT….SANS AUCUNE RESTRICTION

May 28, 2020

 

La chambre d'appel de la CPI modifie les conditions de mise en liberté de l’ancien président ivoirien et de l’ancien leader du mouvement des "Jeunes patriotes", Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé.

 

Aujourd'hui, 28 mai 2020, La Chambre d'appel décidé de réexaminer la nécessité de maintenir les conditions imposées à la libération des deux personnes acquittées et a décidé de révoquer les conditions suivantes :


- (1) Ne pas voyager au-delà des limites territoriales de la municipalité de l'État de résidence sans autorisation explicite et préalable de la Cour ;


- (2) Remettre tous les documents d'identité, en particulier leurs passeports, au Greffe ;


- 3) Faire rapport chaque semaine aux autorités chargées de l'application des lois de l'État de résidence ou au greffe ;


- et (4) de respecter toutes les conditions raisonnables supplémentaires imposées par l'État de libération.


Les autres conditions restent en vigueur. La chambre a ajouté que MM. Gbagbo et Blé Goudé se conformeront à toutes les ordonnances de cette Cour.

 

 

Rappel de la procédure antérieure

 

Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé ont été acquittés, lors d’un procès en première instance qui s’est tenu entre janvier 2016 et juillet 2019, "de toutes les charges de crimes contre l'humanité prétendument perpétrés en Côte d'Ivoire en 2010 et 2011".

 

L’accusation a fait appel au regard de la gravité des crimes en questions, qui relevaient du "meurtre, [du] viol, [d’]autres actes inhumains" - autant de violences commises dans la phase post-électorale qui a opposé les partisans de Laurent Gbagbo à ceux d’Alassane Ouattara en Côte d’Ivoire.

 

Suite à un appel du Procureur, la Chambre d’appel de la CPI avait imposé des conditions strictes à la mise en liberté des deux hommes.

 

Décision contre laquelle la défense avait introduit un recours, pour appeler les juges à ordonner la mise en liberté immédiate et sans conditions de Laurent Gbagbo.

 

A voir aussi, la vidéo de la décision de la Chambre d’appel de la CPI le 1er février 2019:

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

GAZ offered its "antivirus" vehicles to partners and customers across 47 countries of the world

July 11, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents