Guinée-Conakry : du château d'eau d'Afrique au pôle de production énergétique

May 15, 2020

 

L'avancée est notable voire miraculeuse  en matière de production énergétique en Guinée ! Du pays le plus obscure du monde en 2009, avant l'arrivée du Pr ALPHA CONDÉ, la Guinée est aujourd'hui  lancée dans la production endémique de l'énergie électrique dans l'optique de satisfaire les ménages et favoriser l'industrie de transformation !

 

1—Cinq (05) Barrages Hydroélectriques en 10 ans de règne.

 

De 2010, date d'arrivée au Pouvoir du Pr Alpha Condé à 2020, la Guinée a fait le quart de la longue marche énergétique ! Les projets dormants et endormis par les gouvernements précédents dépuis le premier régime en 1958 n'ont pas pu éclairer la Guinée. Malgré les difficultés économiques et financières, Alpha Condé s'est jeté dans le vide de la production énergétique avec pour seul atout physique le fleuve Konkouré. Ainsi se sont succédés sur ce fleuve les deux premiers barrages

 

a----) le Barrage hydroélectrique de Kaleta

 

 

Réceptionné en 2015, situé dans la préfecture de Dubreka,  il produit 240 mégawatts d'énergie électrique commercialisable. C'est le premier né du mariage énergétique entre le Pr Alpha Condé et le fleuve Konkouré. C'est ce barrage qui efface le nom de la Guinée du livre des records considérant Conakry comme étant la capitale la plus obscure du monde !

 

b---) Le Barrage Hydroélectrique de Souapiti.

 

 

Deuxième a été construit toujours  sur le fleuve Konkouré, ce barrage  dont les travaux sont achevés à 95% sera livré en Décembre 2020 et produira 450 mégawatts de puissance énergétique dans ses câbles! Kaleta était l'innovation, souapiti c'est la maturité et Amaria sera la consécration!

 

c---) Le Barrage hydroélectrique d'Amaria.

 

 

Toujours en Basse Guinée, dans la préfecture de Dubreka, situé à 60 kilomètres en aval du barrage de Souapiti, installé au point de confluence entre le fleuve Konkouré et le Badi, sont attendus, 665 mégawatts,  moins l'effet Joules, dans les câbles de cet autre barrage dont le coût est évalué à USD 1230 millions de dollars américains.  Cette production énergétique n'est pas destinée à la famille du Pr Alpha Condé mais à tout le peuple de Guinée de générations en générations !

 

d----) Le Barrage hydroélectrique de Fomi: Exemple de la coopération Mali-Guinée

 

 

Situé en Haute Guinée, sur le fleuve Niandan, à 32 kilomètres en amont de sa confluence avec le fleuve Niger, le Barrage hydroélectrique de Fomi va livrer une puissance énergétique commercialisable de 100 mégawatts, soit 374 gigawatts par heure ! L'autre avantage de cet Ouvrage c'est l'irrigation de plus de 100.000 hectares de terrain agricole, sans minimiser l'activité connexe comme la pêche et la pisciculture.

 

Le Mali et la Guinée se sont joints autour de cet ouvrage aux objectifs et avantages communs pour sa réalisation. Le coût  évalué à 250 millions d'euros sera supporté par les deux États.

 

e---) Le Barrage hydroélectrique de Koukoutamba.

 

 

L’aménagement, d’un coût de $812 millions, l’aménagement comprendra le barrage, deux lignes HT de transport de 225 KV et une route d’accès de 150 kilomètres.  Elle ajoute que l’ouvrage « participera aussi  à la régularisation des débits du fleuve Sénégal, au profit des activités liées à l’agriculture, la navigation, la fourniture d’eau potable, la pêche et la préservation des écosystèmes du bassin » Le financement du projet prendra la forme d’un Engineering Procurement Construction (EPCF), une construction clé en mains avec apport de financement précise l’OMVS. Les travaux dureront quatre ans et seront réalisés par Sinohydro.

 

2--- Un devoir de reconnaissance de ces efforts en si peu de temps !

 

Si le Guinéens d'aujourd'hui n'ont pas conscience de ces efforts titanesques de battre un record de cinq barrages construits et en construction en 10 ans de règne, ceux de demain vénéreront l'uncubateur de cette boucle énergétique.

 

 Le Pr Alpha Condé, qu'on le veuille ou pas, est le précurseur de l'industrialisation de la Guinée par la victoire énergétique !

 

 

 Les pancartes de Kamsar et Dubreka réclamant plus d'électricité ne sont autre que la manifestation d'une méconnaissance criarde des efforts politiques ! Une course dans un sac!!  La Guinée sous Alpha Condé a fait un bond de géant dans le domaine énergétique. Seulement en 10 ans!!

Tags:

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

MRC planned insurrection : Fru Ndi tells Maurice Kamto ‘the sdf will not join you’

September 14, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine