Règlement de comptes politiques sur fond de cabale judiciaire en Angola : quand Isabel Dos Santos fait les frais !

May 14, 2020

 

Grosse et grossière arnaque judiciaire sur fond de règlement  de comptes politiques en ANGOLA. Mais pourquoi les DOS SANTOS  font-ils si peur? Qui a intérêt à les faire disparaître? De toutes les façons c'est le constat qui se dégage de la cabale judiciaire qui a abouti au gel judiciaire des biens et avoirs de Isabel Dos Santos en Angola et au Portugal. Comme documents et pièces à conviction de  cette confiscation, des faux passeport et documents.

 

1- Un rocambolesque montagne judiciaire pour dépouiller Isabel Dos Santos de sa fortune!

 

a----) Au commencement était un faux passeport à six(06) niveaux attribué à Isabel Dos Santos et comportant une fausse signature (celle de Bruce Lee)  une fausse date de naissance, une confusion entre nom de famille et prénom, une fausse signature et deux faux numéros pour le même passeport et l'anglais à la place du portugais pour la profession !!

 

Avec ce faux passeport, un cyber criminel, puisqu'il est inconnu d'Isabel Dos Santos, va, le scanner et l'expédier à l'appui d'une lettre de financement à hauteur de€10 millions à 1 milliard de dollars américains,  d'une entreprise de droit japonais appelée SYNAPSE CORPORATION INC. Cette dernière saisit l'ambassadeur Angolais à Tokyo et le SME (Service de Migration des Étrangers) pour authentification du passeport. Le Service d'intelligence Externe de l'Angola est saisit à son tour par l'ambassadeur mais au lieu de mener l'investigation sur l'authenticité du passeport, son Directeur Général garde le silence mais constitue ce passeport en pièce essentielle pour compléter le dossier sans preuves d'un vaste détournement des deniers publics lancé par le pouvoir en place contre Isabel Dos Santos !! Cela ne s'arrête pas là !

 

b----)  Les services de Renseignements Angolais ont fabriqué et produit un faux document faisant état de la volonté de Isabel Dos Santos de céder ses actifs (participation) dans la Société de téléphonie angolaise UNITEL à un virtuel homme d'affaires non nommé de  nationalité Émiratie (Émirats arabes unis).

 

Dans les deux cas, la femme d'affaires Isabel Dos Santos dit:

 

✓  N'être pas titulaire de ce vulgaire et faux passeport au centre de l'affaire !! Une simple vérification suffirait au service d'immigration de son pays pour étayer la vérité !

✓  N'avoir aucun représentant au Moyen-Orient et ne connait ni de près ni de loin l’entreprise japonaise Synapse Corporation Inc au centre d'un présumé prêt de USD 1 milliard !

✓  N'avoir jamais eu l'intention de céder ses participations à la société de téléphonie angolaise UNITEL et n'est en contact direct ou indirect avec personne dans ce cadre !

  Et pourtant pour les auteurs de la cabale, il faut prouver au peuple Angolais que Isabel Dos Santos dans ces deux présumées opérations voudrait transférer ses fonds hors de l'Angola !!

 

2- La paralysie des Avoirs intérieur et extérieur de Isabel Dos Santos comme objectif de l'alchimie judiciaire au cœur du politique Angolais ??

 

Dans le cadre de la croisade lancée contre la famille Dos Santos, un dossier de détournements des deniers publics a été lancé par le Tribunal Civil et en manque de preuves, ledit dossier est resté pendant! Secrètement, les services spéciaux Angolais auraient été chargés de rassembler par tous les moyens, les documents et pièces pouvant incriminer les suspects pour relancer le dossier! Sinon comment comprendre que les services de renseignements angolais refusent de constater un flagrant faux passeport angolais au centre d'une polémique justement par ce qu'il est attribué à  Isabel Dos Santos, la femme à abattre !!! C'est à croire que ce faux passeport n'est en réalité qu'une fabrication des services spéciaux qui refusent de déclarer faux leur propre document !  

 

Bien plus, en transférant le faux passeport, les faux e-mails au Procureur Spécial Chargé du dossier, le Directeur du Cabinet des Services de Renseignements et de Sécurité de l'État Angolais favorise l'inculpation de Isabel Dos Santos comme épicentre du vaste dossier de détournement des deniers publics pendant devant le Tribunal Civil.

 

Dans une célérité à nulle autre pareille, les faux documents transférés au Tribunal Civil de Luanda, vont conduire à une décision ex-patres (par défaut c'est- à- dire en l'absence de Isabel Dos Santos et de ses Avocats), ordonnant le gel des Avoirs de Mme Isabel Dos Santos dans toutes les entreprises en Angola. Dans un jusqu'au-boutisme inexplicable mais compréhensible au vu de la cabale contre les Dos Santos, la Cour Suprême prendra le relais et favorisera dans le cadre de la coopération et de l'entraide judiciaire entre le Portugal et l'Angola, le gel des Avoirs de Isabel Dos Santos au Portugal, sans réexaminer elle-même la décision inique angolaise entachée de faux documents comme supports!! La main noire du pouvoir Angolais derrière le doss deier se présume.

 

3---Les DOS SANTOS font-ils peur au pouvoir Angolais où il s'agit d'une purge des pontes de l'ancien Président ??

 

Il est impossible qu'une telle cabale judiciaire n'ait pas de bénédiction du pouvoir central ! Surtout que le pouvoir en poste à Luanda a bénéficié d'un appui significatif de l'ex -président Eduardo Dos Santos dans la conquête du pouvoir et que le retour de l'ascenseur ne semble pas évident puisque le pays va mal ! Est- ce que ce n'est pas lui qui est visé indirectement à travers cette traque judiciaire de sa famille puisque Isabel Dos Santos n'est pas la seule Dos Santos à connaître des ennuis judiciaires parfois sans fondements? Au- delà de l'assainissement de la vie publique et économique indispensable à une société de droit, le pouvoir Angolais en observant un silence de marbre dans cette affaire au cœur de l'Etat n'est-il pas l'onction suprême, le bras séculier ?

 

De tous les Dos Santos, Isabel est entreprenante, ingénieuse, gestionnaire, meneuse d'hommes, honnête et surtout très populaire ! C'est surtout cette popularité dont elle jouit qui fait apparemment problème en ANGOLA. De la popularité à la politique, il n'y a qu'un seul pas ! Et si elle s'y lance, qui l'arrêtera en Angola ? Seul son casier judiciaire peut être mis à mal pour freiner ses ardeurs économiques qui sont voisines des visées politiques. Mais respectons le droit et les principes du droit à un procès juste et équitable !

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

PRESS RELEASE : GAZ has launched production of new Sadko NEXT modifications

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents