Le professeur Petr Chumakov, microbiologiste russe : les scientifiques du laboratoire de Wuhan « ont fait des choses absolument folles »

April 28, 2020

 

Le quotidien anglais, The Daly Mail, rapporte qu’un microbiologiste russe de premier plan, le professeur Petr Chumakov,  affirme que le coronavirus serait le résultat de recherches réalisées par des scientifiques de Wuhan faisant « des choses absolument folles » dans leur laboratoire. L’expert de renommée mondiale, le professeur Petr Chumakov, souligne cependant que leur objectif était d’étudier la pathogénicité du virus et non « avec une intention malveillante » de créer délibérément un virus tueur artificiel.  

 

Le professeur Chumakov, chercheur en chef à l’Institut Engelhardt de biologie moléculaire de Moscou, a déclaré :

 

« En Chine , les scientifiques du laboratoire de Wuhan participent activement au développement de diverses variantes de coronavirus depuis plus de dix ans. Cependant, ils font cela non dans le but de créer des variantes pathogènes, mais pour étudier leur pathogénicité. Ils ont fait des choses vraiment folles, selon mon avis. Par exemple, des insertions dans le génome, qui ont donné au virus la capacité d’infecter les cellules humaines.

 

« Maintenant, tout cela a été analysé. L’image de la création possible du coronavirus actuel émerge lentement. »

 

Il a déclaré au journal Moskovsky Komsomolets :

 

« Il existe plusieurs insertions, c’est-à-dire des substitutions de la séquence naturelle du génome, qui lui ont conféré des propriétés spéciales. Il est intéressant de noter que les Chinois et les Américains qui ont travaillé avec eux ont publié tous leurs travaux dans la presse (scientifique) ouverte. Je me demande même pourquoi ce contexte émerge si lentement auprès gens. Je pense qu’une enquête sera néanmoins ouverte, à la suite de laquelle de nouvelles règles seront élaborées qui réglementeront le travail avec les génomes de ces virus dangereux. Il est encore trop tôt pour blâmer quelqu’un. »

 

Il a déclaré que les scientifiques chinois ont créé des « variantes du virus… sans intention malveillante » visant peut-être à créer un vaccin contre le VIH.

 

A l’heure où le professeur Montagnier est discrédité et traité de complotiste par les médias aux ordres et la bien-pensance bobo-radicale-chic pour avoir affirmé que le coronavirus a été fabriqué en laboratoire à partir du « virus classique, venant surtout de la chauve-souris, mais auquel on a ajouté par-dessus des séquences du VIH » afin de « créer un vaccin contre le sida », les déclarations du professeur russe viennent confirmer ses dires : qu’il existe bien une forte probabilité que le coronavirus soit le fruit d’une manipulation humaine.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

PRESS RELEASE : GAZ has launched production of new Sadko NEXT modifications

May 22, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square