Covid-19: Les guinéens ne paieront pas d’eau et d’électricité pendant 3 mois, un plan de riposte de 3500 milliards annoncé (Premier Ministre)

April 7, 2020

 

Le Premier ministre guinéen Ibrahima Kassory Fofana a présenté lundi un plan de riposte économique d'un montant de plus de 3.000 milliards de francs guinéens (314 millions de dollars) pour faire face à l'impact de la pandémie de COVID-19 qui sévit en Guinée depuis le 12 mars.

 

Comme d'autres, la Guinée vit une crise sanitaire "dramatique" avec un virus "qui se répand avec une rapidité vertigineuse, endeuille les familles", bouleverse les modes de vie et ralentit l'activité économique.

 

Alors que le Fonds monétaire international (FMI) avait prédit un taux de croissance de 6% en Guinée pour 2020 (contre 5,6% en 2019), il est fort probable que les conséquences du COVID-19 se traduiront par une baisse qui pourrait atteindre environ 1% de PIB, a-t-il averti.

 

Hormis la baisse du taux de croissance annuel, a-t-il poursuivi, "le déficit budgétaire devrait s'aggraver, en passant de 3,4 à 6% de PIB, face à l'accroissement inévitable des besoins de financement pour apporter une riposte économique à la pandémie".

Le plan présenté lundi s'articule autour de 30 mesures spécifiques, avec trois axes prioritaires : la santé, dotée de 1.000 milliards de GNF (105 millions de dollars) pour contenir et juguler l'épidémie; le social, afin d'atténuer les conséquences de la crise auprès des ménages, notamment ceux en situation de précarité; le secteur privé, pour aider les entreprises, en particulier les secteurs les plus affectés.

 

L'Etat s'est engagé à payer les factures d'eau et d'électricité pendant trois mois. Le paiement des impôts, taxes et versements assimilés est reporté de trois mois pour l'ensemble des petites et moyennes entreprises. M. Fofana a également annoncé la création d'un fonds de garantie des prêts bancaires aux PME avec une dotation initiale de 50 milliards de GNF (5,2 millions de dollars).

 

Pour assurer le financement de ces mesures, un fonds spécial baptisé Fonds de riposte COVID-19 sera créé dès cette semaine, avec un budget minimum de 2.500 milliards de GNF (262 millions de dollars), qui sera alimenté par l'Etat via différentes sources de financement déjà identifiées et par les contributions volontaires des particuliers et des entreprises.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Nigeria- Ghana : rencontre a huis clos entre Nana Akufo-Addo et Muhammadu Buhari à Abuja

September 21, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine