Covid-19 : un médicament du Béninois Valentin Agon testé avec succès sur le Coronavirus


Utilisé depuis près de 20 ans, le médicament à base de plantes (phytomédicament) appelé Apivirine a été testé avec succès sur des patients atteints du Covid-19 au Burkina-Faso.

Dr Valentin Agon, directeur général de l’industrie pharmaceutique API-Bénin, qui a fabriqué ce produit parle du premier patient traité au Burkina-Faso et de l’efficacité du médicament sur une vingtaine de sujets atteints du Covid-19.


Apvirine, antirétroviral, antiviral qui s’est révélé efficace sur plusieurs virus dont celui du VIH/SIDA a traité déjà plusieurs sujets positifs du Covid-19 au Burkina-Faso. Selon Dr Valentin Agon, la première personne traitée est un Français qui vit au Burkina-Faso avec sa famille.

Informé par ses camarades de l’Université du Burkina-Faso du cas du citoyen français, Valentin Agon a envoyé 4 boites d’Apivirine via les bus qui font le trajet Cotonou-Burkina Faso.

Le malade sous traitement d’Apivirine avec 3 gélules ×4 par jour dès le lendemain a obtenu une amélioration.

Onze personnes provenant de la famille du patient ont été également traitées avec le médicament Apivirine. « Après 5 jours de traitements, ils sont bien portants. Il y en a qui sont devenus négatifs au Covid-19 », affirme Dr Agon.

S’étant rendu au Burkina-Faso, le directeur général de API Bénin a rencontré avec ses collègues le vice-président de l’Université de Ouagadougou ainsi que le ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation du Burkina-Faso. Ce dernier a procédé à la mise en place d’un comité pour l’étude clinique.

A la suite d’une réunion à l’Institut de Recherche en Sciences de la Santé avec tous les corps intervenant dans le combat du Covid-19, un comité technique a été envoyé à 100 kilomètre de Ouagadougou. Les membres de ce comité se sont concentrés pendant 4 jours pour écrire l’essai clinique Apivirine sur le Covid-19.

« Pendant ce temps, je donnais déjà de médicaments à beaucoup de malades qui passent par des autorités pour venir prendre. Et ça marchait très bien », déclare Dr Valentin Agon. Dès le lendemain poursuit-il, les résultats sont déjà visibles. Une vingtaine de patients dont des personnalités et hauts cadres ont été traités avec l’Apivirine.

A en croire le directeur général de API Bénin, la concentration moléculaire du produit a été renforcée afin de lutter véritablement contre le Covid-19 qui fait peur au monde entier.

Faisant à chaque fois le retour au ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique du Bénin, Eléonore Ladékan Yayi, il informe que l’essai clinique sera également fait sur le site béninois. L’efficacité clinique et virologique du médicament APIVIRINE chez les patients atteints de Covid-19 sera évaluée. Selon lui, les discussions évoluent très bien entre les autorités Burkinabé et celles du Bénin. « Soyez fiers, soyez tranquilles et vous verrez les résultats bientôt », rassure Dr Valentin Agon.

Le projet en cours est de produire massivement le médicament ‘’Apirivine’’. Une production entre 300.000 à 10.000.000 de doses.

« Ce dont je suis fier, c’est que face à une pandémie mondiale, depuis le Bénin nous avons une solution et cette solution ira partout au monde pour sauver (...). On va utiliser Apivirine qui est rebaptisé API-COVID-19 », annonce-t-il.


Posts à l'affiche
Posts Récents
Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine