• Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

Coronavirus: l’Assemblée nationale gabonaise suspend les missions à l’étranger des députés

March 11, 2020

 

L’épidémie de Coronavirus (Covid-19) commence fortement à impacter le quotidien des africains quant à l’observation des mesures strictes d’hygiène et de prévention de cette maladie. Au Gabon,  malgré qu’aucun cas n’est encore été détecté sur le territoire national, la grande majorité des institutions a d’ores et déjà pris des mesures préventives pour éviter une éventuelle propagation du virus. C’est le cas de l’Assemblée nationale qui a annoncé, en début de semaine,  la suspension des missions des députés à l’étranger.

 

Visiblement, l’Assemblée souhaite apporter sa pierre au combat que mènent les peuples du monde contre la propagation du Covid-19. Le 9 mars, le président de cette institution, Faustin Boukoubi, a annoncé la suspension des missions à l’étranger des députés de l’Assemblée nationale. Une démarche visant à protéger la population et à éviter une éventuelle propagation de ce virus ayant déjà causé plusieurs milliers de morts dans le monde.

 

La semaine dernière, le président de la République, Ali Bongo, a convoqué, à deux reprises, le Conseil présidentiel au sujet du Covid-09. À ce tour de table auquel participaient le Premier ministre et l’ensemble des ministres concernés, de nouvelles mesures ont été prises, à titre préventif, à l’exemple de la restriction des missions non essentielles à l’étranger pour les membres du gouvernement et les agents de l’État.

 

C’est pour respecter ces consignes que Faustin Boukoubi a annoncé que «toutes les missions pour le compte de l’Assemblée nationale à l’étranger sont suspendues jusqu’à nouvel ordre».

 

Face à la gravité de l’épidémie, a-t-il indiqué, nous devons appliquer et faire appliquer toutes les mesures prises par le gouvernement sous l’autorité du président de la République, Ali Bongo Ondimba. «Notre devoir est de sensibiliser nos concitoyens en général, nos électeurs en particulier, tout en évitant des attroupements susceptibles de favoriser la propagation d’agents pathogènes contagieux, le cas échéant», a-t-il indiqué.

 

Dans la foulée, le Secrétaire général du Parti démocratique gabonais (PDG), Eric Dodo Bounguendza, a annoncé, le 9 mars, le «report à une date ultérieure», sur instruction du chef de file de cette formation, le président Ali Bongo, de la célébration du 52e anniversaire de ce groupe. Un report dû également à la propagation du Coronavirus dans le monde.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Libye : libération de 1 347 prisonniers dans le contexte de la propagation du COVID-19

April 7, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square