EGYPTE / SIGNATURE DE L’ACCORD SIEGE DE LA CAF, PARI TENU POUR AHMAD

February 13, 2020

 

L’Egypte et la CAF ont signé le 12 février, l’accord siège de l’organe en charge du football africain. Le pays des pharaons devient officiellement le siège de la confédération africain de football.

 

C’est officiel ! L’Egypte est à compter de ce mercredi 12 février 2020, le siège officiel, avec un statut juridique, de la Confédération africaine de football. Le président de la CAF Ahmad Ahmad  a signé « l’accord siège » au service du premier ministre égyptien Moustafa Madbouli.

 

La Signature de cet  accord de siège entre la Caf et l’Egypte est sans aucun doute une victoire diplomatique pour le président Ahmad. De sa création en 1957 à 2007, la confédération n’avait pas d’accord de siège.  Ce n’est qu’à partir de 2007 que cela a été signé avec les autorités égyptiennes. Un accord léger, ne garantissant pas d’avantage fiscal, diplomatique ou extra- territoriale. L’accord de 2007, prenant fin en 2017, le président Ahmad avait à cœur de changer la donne, pour plus de flexibilité du personnel non-égyptien de l’instance dirigeante du football africain. 

 

Il a fallu du temps, et  la confédération africaine de football attendait ce moment historique. Cette signature fait partie du vaste programme de réformes engagé par Ahmad Ahmad, depuis sa prise de fonction en mars 2017.

En juillet 2019, le président de la CAF avait menacé de délocaliser le siège de l’institution panafricaine, à défaut d’avoir un véritable statut juridique en Egypte. « La CAF n'a pas de statut juridique, en l'absence d’un document de propriété. Nous vivons dans une situation très grave, tant que l'Égypte ne nous donnera pas d'accord de siège, tout peux y arriver et j’en suis inquiet », avait déclaré le président Ahmad.

 

 

Rappelons que la situation était d'autant plus compliquée pour les employés de l'instance dirigeante du football africain, qui viennent de tous les pays et qui disposaient seulement de visas touristiques et non pas de visas de travail. Cette situation privait les officiels de la confédération africaine de football  de tous les droits.

 

« La CAF a désormais un statut juridique qui confirme son extra-territorialité », s’est réjouit le président de la CAF. L’histoire retiendra que c’est sous la gouvernance d’Ahmad Ahmad, que le rêve est devenu réalité.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Mali: Le Colonel Assimi s'inspire du Maréchal Idriss Deby pour déloger les djihadistes

October 23, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents
Please reload

Retrouvez-nous
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Icône sociale YouTube
  • Facebook
  • Twitter
  • YouTube

Révolutionner le regard du monde sur l'Afrique

© 2020 Radio Révolution Panafricaine