RDC - SANTE : Le gouvernement japonais récompense Dr Muyembe pour la découverte de la molécule curative du virus EBOLA

September 16, 2019

 

L’épidémiologiste congolais, Jean Jacques Muyembe a reçu le prix Hideyo Noguchi pour ses recherches et réalisations dans la lutte contre Ebola. Le chef des équipes de la riposte en RDC s’est vu décerner le prix dans la catégorie « recherche médicale » pour son invention du médicament mAB114 .

 

La cérémonie s’est déroulée en présence de l’Empereur du Japon, Sa Majesté Naruhito et du président de la RDC, Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo, en marge de la 7ème Conférence Internationale de Tokyo sur le Développement de l’Afrique ( TICAD ).

 

Le professeur Jean Jacques Muyembe a mis au point un médicament curatif d’Ebola. Il s’agit du mAb 144. Avec le REGN-EB3, les deux produits sont le succès des recherches réalisées par l’Institut National de Recherche Biomédicale de Kinshasa dont le Docteur Muyembe est le Directeur Général et les Instituts Nationaux de Santé des États-Unis ( NIH ).

 

 

 

Le médicament qui guérit Ebola mAB114 a été fait sur base du sang d’un convalescent de l’épidémie d’Ebola de 1996 à Kikwit.

 

À l’origine de l’invention de ce produit avec le professeur Sabue Malangu, le professeur Muyembe avait déclaré le 15 août 2019 à Kinshasa que la lutte contre l’épidémie a connu des progrès, tout en insistant que le traitement sera efficace si le malade arrive à temps au centre.

 

« Pour qu’un malade d’Ebola soit guéri, il doit être acheminé vite dans un centre de traitement, explique-t-il. Il faut venir tôt et on vous administre ce traitement. Dans 90% des cas, c’est la guérison qui va suivre. Donc Ebola n’est plus cette maladie qu’on disait incurable »

 

Les Instituts Nationaux de Santé des États-Unis (NIH) ont affirmé que les traitements ayant démontré des résultats positifs, les futurs patients vont commencer à les utiliser.

"Les résultats préliminaires des 499 participants ont montré que les individus recevant (les traitements) REGN-EB3 ou mAb114 ont une plus grande chance de survie’’.

 

Quelques heures avant la cérémonie de remise du trophée au professeur Muyembe, le Chef de l’État congolais, Félix Tshisekedi avait, dans son allocution à la tribune de la 7ème TICAD, salué l’ingéniosité du chercheur congolais 3ème lauréat du prix Hideyo Naguchi.

 

"Je ne pourrais terminer mon allocution sans féliciter le docteur Jean-Jacques Muyembe Tamfun, ce digne fils de mon pays, qui est lauréat du troisième Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique", avait souligné Félix Tshisekedi.

Rappelons qu’après avoir analysé plusieurs candidatures, seuls deux médecins africains ont été sélectionnés comme lauréats de l’édition 2019 du Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique suite au travail exemplaire en recherche et services médicaux.

 

Le Prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique comprend une citation, une médaille et des honoraires de 100 millions de yens (environ 1 million de dollars américains) par lauréat. Les honoraires sont versés par le gouvernement du Japon.

 

Il a été créé par décision du gouvernement japonais le 28 juillet 2006. Le deuxième prix Hideyo Noguchi pour l’Afrique s’est tenu en juin 2013 à l’occasion de la TICAD V, au Japon. Le Prix Hideyo Noguchi vise à récompenser des personnes ou des organisations qui ont accompli des réalisations remarquables dans les domaines de la recherche médicale et des services médicaux pour lutter contre les maladies infectieuses et autres maladies en Afrique, contribuant ainsi à la santé et au bien-être des populations africaines et de l’humanité

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Posts à l'affiche

Communiqué du Président suite au meurtre de George Floyd aux USA

June 1, 2020

1/10
Please reload

Posts Récents